Plants & Entretien

Étapes faciles pour la plantation et l'entretien de vos plants de bleuets 

Le choix et la préparation du site

Les bleuets en corymbe nécessitent plusieurs heures d'ensoleillement. Vous devez choisir un site avec un maximum de soleil afin que vos plants produisent le plus de fleurs possible. Le sol doit également être bien drainé et acide (entre 4.5 et 5.5 de PH). Enfin, veillez à éliminer la mauvaise herbe.

La plantation

Lors de la plantation, il est judicieux d'incorporer de la mousse de tourbe. Nous recommandons près de 2 pieds cube par plant. Ceci favorisera un développement maximal des racines, augmentera la matière organique, minimisera le désherbage, tout en aidant à garder l'humidité de vos plants.  De plus, si votre sol n'est pas assez acide, la mousse de tourbe permettra d'abaisser le PH de votre site.

L'espacement entre vos plants devrait être au minimum de 4 pieds, et ce, pour éviter que vos plants ne s'entrecroisent.  Ils auront encore une fois, plus de soleil, et vous éviterez ainsi les risques de maladies fongiques lorsqu'il y a trop d'humidité.

Le plant sera placé dans un trou creusé d'approximativement 1 pied de profondeur par 2 pieds de large. C'est à ce moment que vous ferez votre mélange de 50% de sol et 50% de mousse de tourbe qui aura préalablement été suffisamment mouillée quelques heures avant.  On recouvrira le plant jusqu'à 0.5 pouce plus haut que le sol existant. Le plant doit être légèrement surélevé afin qu'il ne s'accumule pas d'eau. On complète le tout en recouvrant de 2-4 pouces de paillis de bois. Vous choisirez de préférence de l'écorce de pin, mais jamais de cèdre.  Arrosez généreusement le plant.  Notez qu'il est préférable d'enlever les bourgeons à fleurs l'année de la plantation afin que le plant consacre son énergie à faire des racines au lieu de faire des fruits.

L'entretien annuel

Il est nécessaire de faire la taille de vos plants au printemps, afin d'enlever les branches mortes, les drageons, et les vieilles branches qui demandent trop d'énergie pour le peu de fruits qu'elles produisent. De plus, en éclaircissant le milieu de votre plant, vous permettrez à la lumière d'entrer et diminuerez l'humidité dans le plant.  Dites-vous que même si vous taillez trop, vos fruits n'en seront que plus gros! On peut tailler d'avril à début juin. Toutefois, nous préférons attendre de voir les bourgeons commencer à ouvrir afin de mieux différencier les bourgeons gelés des bourgeons encore en dormance.

A chaque année, nos vous suggérons d'amender votre sol avec un mélange de 50% de sang séché de poule ou de fumier de poule biologique avec 50% de sustane biologique pour conserver un bon équilibre d'azote, phosphore et potassium. Nous suggérons une application de 100 grammes du mélange en mai et une autre application de 100 grammes en juin. Il ne faut généralement pas passer la fin de juin pour fertiliser vos plants car vous pourriez compromettre l'arrivée de la dormance à l'automne.

Le désherbage est requis pour éviter la compétition de la mauvaise herbe et les racines de vos plants.

Enfin, il est nécessaire de vérifier le taux d'humidité de vos plants. Les plants de bleuetiers requiert au moins 25 mm d'eau par semaine. Toutefois, il ne faut pas d'excès, car vous risquez d'endommager les racines.

Nous espérons que nos trucs vous serons utile, et bonne récolte!